Destination Islande
Votre agence de voyage en Islande
Autotour en Islande
Trek et circuit en Islande
Séjours et week ends en Islande
CheckUn voyage 100% sur mesure
CheckDes conseillers locaux à votre service
CheckUn voyage sans intermédiaire
CheckDisponibilité & assistance 24h/24h
Voir tous nos voyages
Vous êtes ici : Accueil > Guide de voyage en Islande > Type de voyage > Randonnée en Islande

La Randonnée en Islande


Haut de la fiche description
Photo d'un trek en Islande

Terre du voyage à pied


Peu de pays se prêtent aussi bien que l'Islande à l'exploration d'une nature sauvage, magnifique et variée. La présence de l'Homme y est toujours discrète quand elle ne se fait pas totalement absente. Il n'y a donc pas besoin d'aller bien loin avant de découvrir des paysages grandioses si l'on suit les routes et pistes d'Islande en voiture, en bus ou - pour les plus courageux! - à vélo. Cependant, on ne mesure jamais aussi bien la beauté de cette île et la variété de ses paysages que quand on s'aventure à pied à l'écart de ses rares îlots de civilisation et de ses sites touristiques incontournables, quand ceux-ci sont accessibles par la route!

Plus d'info sur nos treks en Islande: Treks en Islande

Randonnée en Islande


Que cela soit à Landmannalaugar, à Mývatn, à Skaftafell ou à Thórsmörk pour ne citer que ces quelques sites, de nombreux sentiers balisés permettent de s'éloigner très rapidement des hommes et d'être confronté à une nature sans limite où la satisfaction d'un isolement complet est presque toujours garantie. À l'occasion de randonnées courtes ou d'une journée complète, vous pouvez ainsi goûter à la véritable dimension de l'Islande, celle qui se déguste le long de sentiers où la végétation rase, voire inexistante, n'a aucune emprise sur des panoramas à 360°c, et où le moindre petit sommet vous ouvre des perspectives spectaculaires sur des pans entiers de l'île.

Mais en dehors de ces sentiers balisés, il existe aussi une multitude de randonnées faciles que vous aurez plus facilement l'occasion de découvrir en réservant votre voyage par le biais d'une agence locale qui pourra ainsi partager avec vous sa connaissance du terrain, que cela soit dans le cadre d'un autotour grâce à l'assistance d'un roadbook et de cartes topographiques détaillés, ou d'un voyage en groupe sous la houlette d'un guide expérimenté.

Plus d'info sur notre randonnée à Landmannalaugar: Randonnée de Landmannalaugar à Skogar

Trek en Islande


Pour ceux ne rechignent pas à l'idée de marcher plusieurs jours de suite à raison de 6 à 8h par jour dans des conditions climatiques changeantes et parfois difficiles (bien que pas autant qu'on pourrait le penser.), le trek itinérant reste cependant la meilleure façon d'explorer les secrets et les trésors naturels les mieux préservés de l'île. De bivouacs perdus au milieu de nulle part en refuges de montagne isolés, on peut ainsi s'aventurer dans les recoins les plus spectaculaires de la réserve naturelle de Fjallabak ou du Parc National du Vatnajökull, dans le cour du massif rhyolitique de Lónsöræfi ou au milieu des paysages volcaniques des Kerlingarfjöll, en marge de glaciers immenses ou le long de rivières tumultueuses entre Langisjór et Eldgjá... Plus d'info sur notre randonnée liberté: Randonnée liberté

Cependant, en dehors du fameux sentier balisé de Laugarvegur qui rallie Landmannalaugar à la vallée de Thórsmörk dans le sud du pays, puis continue jusqu'à Skógar par le col de Fimmvördurháls, les points de repère deviennent très rapidement inexistants. Si l'on veut accéder aux régions les plus sauvages - et certains diront « les plus belles » - de l'île, faire appel à un guide expérimenté devient alors une nécessité pour qui n'est pas familier avec le pays, son climat capricieux et ses petits dangers qui peuvent rapidement prendre de l'ampleur pour qui ne sait pas les prévenir (difficulté d'orientation et de lecture du terrain, passages à gué plus ou moins périlleux, cartes topographiques parfois peu détaillées voire imprécises, etc.). Plus d'info sur notre trek complet: Découverte de l'Islande

Photo d'un trek en Islande

Trekking avec ou sans sac à dos


Le trekking en Islande peut se faire avec ou sans sac-à-dos. Marcher avec un sac-à-dos en charriant sa nourriture, son sac-de-couchage, sa tente, etc., n'étant pas à la portée de tout le monde, vous pouvez opter pour un trek assisté par un véhicule 4x4. Vous n'avez alors qu' un sac de jour léger à porter pendant la journée et pouvez ainsi découvrir avec plus d'aisance les sites les mieux préservés du pays avec, en prime, l'assistance d'un guide expérimenté qui, le soir venu, se fera cuistot et vous mijotera des repas copieux et savoureux.

Les meilleures saisons pour marcher


La période de mai à septembre est la meilleure pour la randonnée, la saison du trekking étant quant à elle limitée de juillet à la mi-septembre. En hiver, principalement en février et mars, la randonnée en raquette ou à ski est possible mais l'accès aux montagnes ne peut alors se faire qu'avec des véhicules 4x4 spécialement modifiés pour accéder à des régions qui sont alors fermées à la circulation. Étant donné le coût très élevé de ce type de transport et la rigueur des hivers islandais, randonner dans les montagnes en hiver ne devrait être considéré que dans le cadre d'un groupe organisé avec guide.

Equipement pour un trek réussi


Pour véritablement apprécier la marche en Islande, il est hors de question de lésiner sur votre équipement. Des chaussures en cuir cirées ou en Goretex sont indispensables. Elles doivent bien prendre votre cheville, être dotées de semelles semi-rigides de type Vibram et vous devez surtout prendre soin de les "casser" avant votre départ afin d'éviter les ampoules. La stratégie vestimentaire du "multi-couche" est de loin la mieux adaptée : la météo change très rapidement en Islande et vous devrez ôter et remettre des couches de vêtements plusieurs fois par jour. Des vêtements de pluie en Goretex pour le haut et le bas du corps sont indispensables (pantalons, veste, et pourquoi pas des guêtres) : ils vous protégeront de la pluie et du vent.

Un bonnet et des gants doivent aussi être du voyage et ce, même en été où l'effet combiné de la pluie et du vent peut rapidement faire chuter la température ressentie. Il faut bannir le coton de votre équipement (jeans, t-shirts...) et lui préférer des fibres synthétiques qui sèchent rapidement et pourront ainsi mieux vous garder au sec et au chaud. Des vêtements chauds de type laine polaire ou pull en laine ne doivent pas être oubliés au fond du placard, de même que des sous-vêtements longs pour les soirées fraîches et les nuits sous la tente, même en été. Pour ceux qui voudraient faire de longues randonnées ou du trekking sous toutes ses formes, l'utilisation de bâtons de marche est indispensable. Ils sont le meilleur outil pour préserver vos articulations (genoux, chevilles, hanches...) sur des terrains le plus souvent irréguliers, voire difficiles (sable, mousse, champs de lave, etc.).

Lors des trekkings, les bâtons de marche sont également très utiles pour les passages à gué de ruisseaux et de rivières qui peuvent être nombreux. Outre des sandales résistantes à l'eau ou des souliers en néoprène, ils vous assureront une plus grande stabilité dans une eau parfois glaciale et sur le lit de rivières souvent rocailleux. Pour les longues randonnées et les treks assistés, un sac-à-dos de jour de 30 litres doté d'une cape de pluie est suffisant. Pour les treks avec portage de sac-à-dos, un sac de 60 litres minimum avec une cape de pluie est à conseiller, mais prenez garde de ne pas vous charger de choses inutiles sans pour autant rien oublier d'indispensable ! Si vous couchez sous tente, optez pour un matelas de sol léger et pour un sac-de-couchage -5 à -10c° qui vous procurera un confort appréciable lors des nuits estivales parfois fraîches (N.B. : les refuges sont quant à eux chauffés et dotés de matelas).

Pensez à protéger toutes vos affaires avec des sacs plastiques résistants. Dotez-vous aussi d'une petite trousse de premiers soins pour guérir tous les petits bobos du quotidien. À partir du mois d'août, quand la nuit commence progressivement à refaire son apparition, une lampe frontale est très utile. Pour finir, n'oubliez pas votre appareil photos, des piles ou batteries de rechange, et de nombreux mégabytes de cartes mémoires ! Pensez à bien protéger le tout de l'humidité, du froid, de la poussière et du sable avec l'aide de sacs étanches par exemple.

Pour organiser une randonnée sur mesure dès maintenant, contactez-nous! Contact
Pour réserver un de nos programmes randonnées & treks en Islande, consultez nos voyages aventure! Voyage Aventure Islande



Haut de la fiche description
En savoir plus sur nos types de voyage en Islande :  
Autotour | Randonnée | 4x4 | Week end |

Bas de la fiche description