Odadahraun

Hans-Martin Goede

En voyage au pays du feu et de la glace, découvrez l’univers étrange du désert d’Odadahraun. Façonné par les volcans les plus puissants d’Islande, il s’agit du plus grand champ de lave au monde (6000 km²). S’étirant depuis le nord du Vatnajokull jusqu’au parc national de Jökulsargljufur, cette étendue aux allures lunaires est dominée par la gigantesque caldeira d’Askja.

Odadahraun, « le désert des crimes »


Privé de pluie par la monumentale calotte glaciaire du Vatnajokull, le désert d’Odadahraun est le plus inhospitalier d’Islande. Selon la légende, c’est ici qu’étaient contraints de se réfugier les hors-la-loi et les bannis. Peu de condamnés y survivaient, excepté ceux qui parvenaient à rejoindre l’une des rares oasis de la région.

Le plus célèbre de ces hommes, Eyvindur des montagnes, erra longtemps dans le désert avant de découvrir les sources d’Herdubreidarlindir, où il vécut un moment. Son histoire d’amour tragique avec la belle Halla émut à tel point le pays qu’Eyvindur fut gracié par le gouverneur. Mais, parti pour un exil sans fin dans les hautes terres d’Islande, il ne l’apprit jamais.

Traversée du désert d'Odadahraun


– Dans un décor aux couleurs changeantes, vous traverserez de vastes étendues rocailleuses aux mille nuances de gris. Un univers de solitude à perte de vue ! Ça et là gisent d’énormes blocs de pierre ponce et de lave. Aucune trace de vie à l’horizon, on se croirait sur la lune.

– Près du croisement entre la piste F88 et la route n°1, arrêtez-vous un moment au bord d’Hrossaborg. Ce large cratère explosif a été formé comme celui d’Hverfjall à la suite d’une éruption hydromagmatique. Cela se produit lorsque le magma en ébullition rencontre une nappe phréatique. Ici, l’explosion a pulvérisé les roches environnantes et formé un vaste cratère, longtemps utilisé comme corral naturel pour regrouper les chevaux.

– Au sud du désert vous apercevrez Herdubreid (1682m), une gigantesque montagne tabulaire visible des kilomètres à la ronde. C’est la fonte de sa calotte glaciaire qui a sculpté la forme du massif et qui lui a donné cette nuance brun clair (palagonite altérée). À ses pieds s’étend un paysage chaotique de blocs de lave et d’éboulis.

– Au cours de votre traversée de l’austère Odadahraun, faites une pause à l´oasis d’ Herdubreidarlindir. Au milieu des champs de lave et de sable sombre, ce petit havre de fraîcheur s’avère fort opportun ! Tout à fait charmante, la petite rivière bordée d’archangéliques et d’épilobes attirent de nombreux oiseaux. Sur place vous trouverez un refuge et un camping. Amateurs de trek en 4X4, il s’agit là d’un point de départ idéal pour pénétrer sur les Hautes terres d’Islande. À une trentaine de kilomètres au sud, la F910 vous conduira jusqu’à la caldeira d’Askja. Depuis le lac du volcan, jusqu’aux gorges du dragon, découvrez de véritables merveilles aquatiques en plein désert…

Demander un devis