Icebergs en Islande et au Groënland

©Gary

Inutile d’aller jusqu’en Antarctique pour voir des glaciers et icebergs majestueux. En Islande et au Groenland, le voyageur pénètre dans un royaume de glace et de neige. Vous êtes aux portes du cercle polaire arctique, et tout autour de vous se dressent les glaciers les plus sauvages de l’hémisphère nord. Naviguant au milieu des icebergs, vous croiserez une multitude d’oiseaux, de baleines et des phoques. Enfin, le long des côtes groenlandaises, partez à la découverte des villages de chasseurs-pêcheurs inuits.

Les icebergs de Jökulsárlón


Au sud du glacier Vatnajökull, au bord de l’océan, partez pour de belles promenades autour de Jökulsárlón, la plus grande lagune glaciaire d’Islande. Véritable havre de lumière et de pureté, aventurez-vous le long de ses berges le temps d’une balade et découvrez une multitude de paysages polaires aux contrastes saisissants !

Situé en marge de la route n°1, à mi-chemin entre le Parc national de Skaftafell et la région de Höfn, le lac est recouvert par d’imposants icebergs. Leur teinte se décline en de subtiles dégradés de couleurs, du blanc à l’opale, du turquoise au bleu marine, en passant par le noir des cendres volcaniques, résidus d’anciennes éruptions ayant laissé leur empreinte sur le glacier qui alimente la lagune… une merveille !

En été, partez pour une petite croisière sur le lac à bord d’un étrange véhicule amphibie ou bien d’un zodiac. Sillonnant au milieu des icebergs, vous observerez quelques phoques se prelassant ici et là sur des blocs de glace à la dérive, avec en arrière-plan, un amphithéâtre spectaculaire de glaciers. Crevassés en seracs profonds, ils dévalent les pentes du massif de l’Öræfajökull, au pied du Hvannadalshnúkur, point culminant de l’Islande (2109 m).

 

 

Jokulsarlon

Karl

Les glaces du Groenland


Une fois en Islande, pourquoi ne pas faire un dernier saut de puce pour vous rendre au Groenland !

Ilulissat, dans la baie de Disko à l‘Ouest, est par exemple une destination privilégiée pour contempler la magie du monde polaire et glaciaire. Au fond de l’Icefjord, le glacier Sermeq Kujalleq s’échappe de l’inlandsis à une vitesse prodigieuse (20 à 45 m/jour en moyenne), vêlant ainsi une quantité phénoménale d’icebergs, équivalant à 10% de la production totale du Groenland ! Leur taille est telle (jusqu’à 1000m de hauteur) qu’ils peuvent rester bloqués de longues années à l’intérieur du fjord avant de parvenir jusqu’à la pleine mer.

Depuis Ilulissat, ne manquez pas non plus de mettre le cap sur le Nord. Naviguant sur plusieurs dizaines de kilomètres au milieu des icebergs, vous atteignez ainsi le glacier Eqip Sermia. Au milieu d’un bras de mer constellé de glace, votre bateau se rapproche aussi près que possible du front du glacier. Puis le moteur s‘arrête… Silence absolu que n’interrompt alors plus que sporadiquement le vêlage incessant de fragments de glace, dégringolant dans la mer dans un grondement de tonnerre envoûtant. Non loin de là, sur le site d’Eqi, se dresse encore la cabane chancelante qui fit longtemps office de camp de base pour les expéditions du fameux explorateur français Paul-Emile Victor.

 

 

icebergs groenland

Thomas Oser

Nos voyages associés


Demande de devis